Le PNUD lance une initiative en faveur des pauvres et de la création d’emplois en Afrique

 

 

 

Le Cap, Afrique du Sud – Le 5 mai 2011 – Le Programme des Nations Unies pour le développement a lancé aujourd’hui une initiative destinée à renforcer la création d’emplois par le développement d’entreprises en faveur des pauvres en Afrique. Ce dispositif relie les personnes économiquement faibles en tant que clients, employés, producteurs ou entrepreneurs.Cette initiative africaine pour les marchés inclusifs African Facility for Inclusive Markets (AFIM) ouvre la porte à plusieurs milliers de petites et moyennes entreprises des secteurs agricole, industriel et de la distribution et cible tout particulièrement les femmes et les jeunes en milieu rural.« Nous assistons à l’émergence en Afrique d’un nouveau secteur privé doté d’un grand potentiel de création d’emploi, d’obtention de revenus et de produits et de services pour tous », a déclaré Aeneas Chuma, Représentant spécial du PNUD pour l’AFIM et Coordonnateur résident des Nations Unies au Kenya, lors du lancement de l’initiative dans le cadre du Forum économique mondial pour l’Afrique 2011 qui se déroule du 4 au 6 mai au Cap (Afrique du Sud).Selon les chiffres de la Banque mondiale, près de 73 % des quelque 560 millions d’habitants de l’Afrique subsaharienne disposent de moins de deux dollars par jour pour vivre.  Par l’entremise de ses bureaux de Johannesburg, Dakar et Nairobi, l’AFIM se concentrera sur les marchés, les biens et les services qui offrent le plus grand potentiel de création d’emplois et de revenus pour le bénéfice des économiquement faibles. Parmi les secteurs concernés figurent l’agriculture, l’alimentation, le tourisme, les industries extractives et le commerce de détail. L’AFIM s’appuiera sur le partage des connaissances et les pratiques optimales de diverses initiatives du secteur privé de niveau régional et national, mises en œuvre dans une douzaine de pays africains, dont l’Angola, le Burkina Faso, l’Éthiopie, le Kenya et le Malawi. En tant qu’initiative reposant sur le partenariat, elle réunira le secteur privé et les organismes de développement régionaux et internationaux au sein d’une alliance consacrée au développement de marchés pro-pauvres axés sur la durabilité environnementale et le relèvement en phase de post-conflit.

 Les travaux de l’AFIM s’inspireront de ceux d’initiatives analogues telles que le Business Call to Action (BCtA) [Appel à l’action des entreprises], partenariat mondial réunissant le PNUD et sept autres organismes internationaux et bailleurs de fonds, qui invite les entreprises à œuvrer en vue de la réussite commerciale tout en contribuant à la réduction de la pauvreté.« L’initiative africaine pour les marchés inclusifs offre une remarquable occasion de forger des partenariats et de lancer des dialogues entre les entreprises, les instances gouvernementales, les organisations régionales et d’autres partenaires au développement en vue de la création de marchés durables et favorables aux pauvres », a noté M. Chuma.

http://www.undp.org/africa/privatesector

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s