L’Union européenne alloue 63,8 millions d’euros soit près de 41,9 milliards de francs CFA pour la facilitation de transport en Afrique de l’Ouest :Signature des contrats des travaux de construction de postes de contrôle juxtaposés dans la sous région dont celui de Noèpé (Togo)

L’amélioration des infrastructures en Afrique est un préalable fondamental pour permettre d’augmenter la croissance économique, pour promouvoir le commerce régional, et surtout, pour réduire la pauvreté. Les réseaux transafricains apporteront une contribution décisive à l’intégration régionale, qui constitue à la fois un moteur de développement économique et un facteur de stabilité politique et de bonne gouvernance. Le Partenariat UE-Afrique sur les infrastructures se situe au cœur de la Stratégie de l’UE pour l’Afrique, et a été développé ensemble avec les partenaires africains, Etats, organisations régionales et sous régionales. A cet effet, l’Union européenne a alloué une somme de 63,8 millions d’euros soit près de 41,9 milliards de francs CFA sur l’enveloppe régionale du 9ème FED à la CEDEAO et à l’UEMOA pour la mise en œuvre d’un projet régional de facilitation de transport dont la construction de postes de contrôle juxtaposés. Dans ce cadre, d’importants contrats de travaux pour la construction des Postes de Contrôle Juxtaposés de Seme (frontière Bénin-Nigéria), de Malanville ( frontière Bénin-Niger) et de Noèpé (frontière Togo-Ghana) ont été signés fin décembre 2010 à Abuja, pour un montant total de plus de 37,08 millions d’euros (24,3 milliards de francs CFA) dont plus de 8,8 millions d’euros soit 5,8 milliards de francs CFA réservés pour le poste de Noèpé au Togo. Ces postes juxtaposés contribueront certainement à la facilitation des formalités aux frontières dans le contexte du protocole régional relatif à la libre circulation des personnes et des biens. Des moyens par lesquels il faudra libéraliser le mouvement intra-communautaire des citoyens, contribuant ainsi à la création d’emplois, à l’amélioration de l’économie et au bien-être des citoyens. Le projet régional de facilitation de transport est un projet ambitieux de l’Union européenne qui contribuera non seulement à la compétitivité des acteurs économiques de la sous région mais aussi à la fluidité de la circulation au bénéfice des populations. Une cérémonie de remise de sites aux entreprises aura lieu dans un proche avenir avec les services compétents de la CEDEAO.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s