Faure Gnassingbé demande aux ministres de « remettre l’administration au travail »

Le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé a invité mercredi, les ministres à remettre l’administration publique au travail et de « veiller à ce que les gens soient à leur poste à l’heure et qu’ils donnent le rendement qu’on attend d’eux ».

« Je vous demande à chacun et à chacune d’entre vous de remettre vos différentes administrations au travail, de veiller à ce que les gens soient à leur poste à l’heure et qu’ils donnent le rendement qu’on attend d’eux », a déclaré M.Gnassingbé en réponse au message de voeux de l’ensemble du gouvernement, lu par le Premier ministre Gilbert Fossoun Houngbo.

Les ministres étaient présents à cette cérémonie au Palais de la nouvelle présidence.

« Nous devons absolument optimiser nos ressources internes, et pour cela, nous devons combattre la corruption, le sabotage économique, le gaspillage, la gabegie. Les attentes sont encore grandes au sein de la population. les partenaires techniques et financiers qui veulent nous aider doivent trouver en face d’eux, une administration moderne, réactive trop souvent », a souligné Faure Gnassingbé.

Il a dénoncé des « projets qui sont retardés, qui traînent, qui sont bloqués parfois, alors qu’au même moment, on nous fait part et nous entendons nous-mêmes les critiques de nos populations; cela est inacceptable ».

« C’est pour cela que je demanderai que la réforme de l’administration soit intensifiée, qu’on améliore les conditions de travail des fonctionnaires. Nous allons le faire dès cette année, mais qu’en retour, ceux qui ne se conforment pas aux règles soient sanctionnés, conformément aux textes de l’administration », a martelé M.Gnassingbé.

Il a invité les ministres à être à l’écoute des togolais, « car nous avons une société civile active, vivante qui a des idées. La loi ne peut pas tout régler, tenez compte des opinions, des critiques qu’on nous faits. C’est ce que j’appelle l’humilité ».

« N’oublions pas que nous sommes au service des togolais, parce que trop souvent, j’ai l’impression que les togolais n’y croient plus. Ils sont fatalistes, ils sont résignés. Vous devez avoir de l’ambition et le montrer, expliquer ce que nous faisons, pourquoi nous le faisons et quels sont les résultats que nous en attendons. C’est comme cela que nous redonnerons espoir à nos compatriotes », a précisé le chef de l’Etat.

 savoirnews

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s