Le nouveau mécanisme sur la fluctuation des prix du carburant expliqué aux journalistes

Le ministre du commerce, Kokou Gozan lors d’une rencontre avec la presse à son cabinet, s’est longuement expliqué sur la stratégie qui sera bientôt appliquée sur le prix des carburants à la pompe, conformément, selon ses propos, aux mécanismes d’ajustement automatique du prix à la pompe. Selon les explications du ministre, le prix des carburants va augmenter et diminuer en fonction de la fluctuation du cours du pétrole sur le marché international. « Lorsque le prix calculé au cours d’un mois donné, comparé au prix du mois écoulé du mois en vigueur varie dans une fourchette de plus ou moins 5%, toute la variation est répercutée sur le prix à la pompe », a dit le ministre Gozan.
A se fier à la nouvelle formule proposée, le prix des carburants pourra atteindre une augmentation de 30% par an. Ceci dit-on, quelle que soit l’évolution du cours du pétrole sur le marché international.
Cette intervention du ministre du commerce et de la promotion du secteur privé cache donc mal l’intention du gouvernement d’opérer une nouvelle augmentation sur le prix des carburants. L’on se souvient que la récente augmentation sur les prix du carburant à la pompe était intervenue le 19 juin dernier a suscité un conflit social. Même si selon le ministre, l’objectif de la rencontre est d’arriver à éviter ces mouvements d’humeur, la conclusion fait croire que les Togolais sont loin d’accepter assez tôt, une nouvelle augmentation des prix.
Le ministre du commerce a indiqué, au cours de la conférence d’hier, que la nouvelle formule pour la fixation des prix a été faite avec l’implication des partenaires sociaux en l’occurrence le patronat, le groupement des professionnels pétroliers. Il estime que ce mécanisme a été testé sur les prix à la pompe depuis 2002 jusqu’à juin 2010 et que cela vient rompre avec la méthode ad’ hoc de fixation des prix, de s’inscrire dans une logique de vérité des prix adossé à l’évolution des prix des produits pétroliers sur le marché international. « Il est fondé sur une technique dite de lissage qui évitera de répercuter de manière mécanique à la pompe, les fortes fluctuations des prix internationaux mais de les absorber sur le temps », a expliqué le ministre qui stipule aussi qu’il est envisagé des mesures d’accompagnement pour « éviter des impacts sur les ménages à revenues faibles ».
Ces mesures d’accompagnement, a dit le ministre Gozan, s’articulent autour d’une politique d’enseignement totalement ou partiellement gratuite, de soins de santé conventionnés, de couverture d’assurance maladie, de politique de transport en commun subventionnée, de politique d’éclairage publique.
Il sera du moins appréciable de voir le ministère, comme l’a stipulé Gozan, tenir informé la population, mensuellement, sur les nouveaux prix comme cela s’applique dans d’autres pays de la sous-région comme au Bénin.
Le ministre Gozan, entend voir les médias les accompagner et jouer un rôle pédagogique pour que la population puisse mieux comprendre le nouveau mécanisme d’ajustement automatique des produits pétroliers à la pompe
Joseph Dosseh

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s