Côte d`Ivoire: Gbagbo s`affirme président mais « tend la main » à Ouattara

Laurent Gbagbo a réaffirmé mardi soir qu`il était le « président » de la Côte d`Ivoire, se disant toutefois prêt à discuter avec son rival Alassane Ouattara et la communauté internationale qui le
soutient, pour sortir d`une crise qui a fait au moins 50 morts selon l`ONU.

« Je suis le président de la République de Côte d`Ivoire », a déclaré Gbagbo dans son premier discours depuis son investiture le 4 décembre, diffusé sur la radio-télévision d`Etat RTI, un pilier de son régime.

Sous très forte pression de la communauté internationale qui réclame sans relâche son départ depuis la présidentielle controversée du 28 novembre, il a accusé le camp Ouattara et ses nombreux soutiens extérieurs de lui « faire la guerre ».

« Je ne veux pas que le sang d`un seul Ivoirien soit versé. Je ne veux pas d`une guerre en Côte d`Ivoire qui peut s`étendre aux pays voisins ou les affaiblir », a cependant affirmé Gbagbo.

Il s`est dit disposé à « accueillir un comité d`évaluation sur la crise post-électorale » qui « aura pour mission d`analyser objectivement les faits et le processus électoral, pour un règlement pacifique de la crise ».

Ce comité serait « dirigé par un représentant de l`Union africaine » et comprendrait des représentants de l`ONU, de la Cédéao (Communauté économique des Etats d`Afrique de l`ouest), de l`ONU, des Etats-Unis, de l`Union européenne, de la Russie, de la Ligue arabe et de la Chine ainsi que « des
Ivoiriens de bonne volonté ».

« Je tends la main du dialogue. Je tends la main à l`opposition, à M. Ouattara et à la rébellion armée (Forces nouvelles, FN) qui le soutient », a-t-il lancé.

Il les a exhortés à quitter l`hôtel du Golf d`Abidjan, qui leur sert de quartier général, pour « regagner leurs domiciles », alors que l`établissement est soumis à un blocus des forces fidèles à Gbagbo depuis plusieurs jours. En signe de détente avant Noël, l`armée loyale au président sortant a
annoncé la levée dès ce mardi du couvre-feu nocturne instauré à la veille du
scrutin.

Plus tôt mardi, le gouvernement Ouattara dirigé par le chef des FN Guillaume Soro avait montré qu`il n`entendait pas céder, appelant le peuple à « la désobéissance » au gouvernement « factice » de Gbagbo. La Côte d`Ivoire « vit la pire des escalades dans la barbarie d`un clan, d`un régime fini, contre les
populations civiles démunies et désarmées », selon Soro.

La Cédéao a annoncé la tenue d`un sommet extraordinaire sur la situation en
Côte d`Ivoire vendredi à Abuja. Lors d`un précédent sommet début décembre,
elle avait suspendu le pays et demandé à Gbagbo de partir.

Washington a imposé un premier train de sanctions contre son régime en
interdisant à une trentaine de ses proches de se rendre aux Etats-Unis.
L`Union européenne avait auparavant décidé de lui infliger personnellement la
même sanction, ainsi qu`à ses deux épouses et 16 autres proches.

Le camp Gbagbo s`est moqué de sanctions qui font « sourire », de même qu`il n`entend pas revenir sur sa demande de retrait de Côte d`Ivoire de la mission de l`ONU (Onuci) dont le mandat a été prolongé de six mois par le Conseil de sécurité, ainsi que de la force française Licorne.

Alors qu`une confrontation entre forces pro-Gbagbo et Onuci est redoutée à la suite d`incidents, Gbagbo a assuré mardi soir qu`il entendait obtenir gain de cause « par voie diplomatique » et appelé les jeunes à « rester calmes ».

Charles Blé Goudé, leader des « jeunes patriotes » pro-Gbagbo, fer de lance des violentes manifestations anti-françaises de 2004 à Abidjan, ne cesse pourtant de mobiliser ses partisans pour le combat pour « la souveraineté de la Côte d`Ivoire ».

Les violences depuis la marche de jeudi des partisans de Ouattara, réprimée par les forces de sécurité fidèles à Gbagbo, ont fait au moins 50 morts selon l`ONU, 25 dont 14 dans le rang des FDS d`après le camp Gbagbo, 48 selon le camp Ouattara.

GBAGBO

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s